Petite histoire de l’Ananas

Quand et comment l’ananas est-il arrivé dans nos assiettes ?

Il y avait sans doute bien des siècles que les Indiens d’Amérique Centrale et des Caraïbes consommaient l’ananas. Quand Christophe Colomb découvrit, lors de son deuxième voyage vers le Nouveau Monde. Son nom pourrait dériver du langage des Indiens Guaranis, dans lequel «a» désigne un fruit (en général) et «nana» signifie… excellent !

C’est en 1535 que ce fruit est présenté à la Cour d’Espagne. Sa diffusion va suivre l’ouverture des grandes voies maritimes par les Portugais.
L’ananas fera encore figure de rareté aux XVIème et XVIIème siècles en Europe (on l’importe des Amériques). Mais il va aussi bénéficier de la culture sous serre, en Hollande, en Grande-Bretagne, puis en France : Louis XIV exige de ses jardiniers qu’on cultive l’ananas dans les serres du château de Choisy-le-Roi. Au XIXème siècle on le vendait déjà sur les marchés publics.
Mais cette production de serre sera bientôt concurrencée par les importations venues d’outre-mer.

Comment choisir, conserver et cuisiner l’ananas ?

Lorsque vous choisissez un ananas, il doit être lourd et parfumé. Ses feuilles doivent être bien vertes avec une apparence vigoureuse.
Petite astuce : Pour savoir si un ananas est bien mûr à cœur, essayez de retirer une des feuilles, si celle-ci vient facilement, c’est que le fruit est mûr. Préférez les ananas arrivés par avion (c’est mentionné sur une étiquette), c’est une garantie de maturité. Attention, il faut vérifier toute la robe du fruit, il faut éviter qu’elle soit cabossée, tachée ou avec des meurtrissures.

L’ananas est un fruit exotique, de ce fait, il ne supporte pas les températures inférieures à 8°C. Il est préférable de le garder à l’air ambiant et éviter le réfrigérateur. Il peut se conserver environ une semaine.

En premier lieu, si vous êtes équipé, il y a le trancheur à ananas qui permet d’extraire d’un seul geste la pulpe de l’écorce tout en enlevant le cœur et réalisant de belles tranches.
Il y a aussi la découpe à la pirogue si vous n’avez qu’un bon couteau : il suffit de couper l’ananas en 4 dans le sens de la hauteur. Puis retirer le cœur et séparer la pulpe de l’écorce (comme un melon).

L’ananas est un fruit qu’on consomme le plus souvent cru, seul ou en salade, mais vous pouvez également le consommer cuit, ainsi que de l’incorporer à des recettes salées !
Quelques conseils de cuisson :
A la poêle : environ 10 minutes avec un peu de beurre
Au four : environ 15-20 minutes associé à du miel, du lait de coco ou des épices (cannelle, gingembre, citronnelle)
Pour les recettes salées, vous pouvez associer l’ananas à du poulet, du porc ou encore des fruits de mer comme les gambas, il vous suffit de faire marcher votre imagination pour créer de nouveaux assortiments !

Par: La Nutrition.fr